Droits de l’homme : Le renforcement de l’efficacité des INDH au centre d’un atelier à Lomé.

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH, l’Intitution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme au Togo
  • Coopérations, Promotions | janvier 21, 2009

    Droits de l’homme : Le renforcement de l’efficacité des INDH au centre d’un atelier à Lomé.

    Le Togo a eu l’honneur d’abriter les 19 et 20 janvier 2009 une rencontre internationale pour réfléchir sur les stratégies à adopter en vue de renforcer l’indépendance et l’efficacité des Institutions Nationales des Droits de l’Homme. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie, de l’Artisanat et des Innovations Technologiques, Pr. Léopold Messan GNININVI, représentant personnel du Chef de l’Etat.

    Sous le Haut patronage du chef de l’Etat, Son Excellence Faure E. GNASSINGBE, Lomé, la capitale du Togo a abrité les 19 et 20 janvier 2009 un atelier des Institutions Nationales d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Cette rencontre qui a rassemblé les présidents ou secrétaires généraux des institutions nationales des droits de l’homme ainsi que les ministres ayant en charge la question des droits de l’homme a porté sur le thème : « Effectivité des droits de l’homme et mécanismes internes : stratégies pour la création et le renforcement de l’efficacité des institutions nationales des droits de l’homme ».

    L’objectif de cette rencontre organisée par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) en collaboration avec le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), l’Organisation Intergouvernementale de la Francophonie (OIF) et l’Institut Danois des droits de l’homme, est de promouvoir la création et le renforcement de l’indépendance, de l’efficacité et de la crédibilité des institutions et faciliter ainsi leur conformité aux standards onusiens.
    Selon le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Togo, Monsieur Koffi KOUNTE, hôte de cette rencontre, “l’idée d’organiser cet atelier est née d’un constat, celui de la faible représentation des INDH d’Afrique de l’Ouest et du Centre au Comité International de Coordination des institutions nationales des droits de l’homme (CIC), parce que ayant des statuts non conformes aux Principes de Paris”. Ces principes consacrent la création d’institutions nationales des droits de l’homme répondant aux critères d’indépendance, de pluralité de composition, d’autonomie financière, d’efficacité et de crédibilité.

    Ainsi, les assises de Lomé se présentent comme un cadre de réflexion et d’échanges en vue de susciter la création et l’émergence des INDH conformes aux standards internationaux, de manière à œuvrer efficacement à la promotion et à la protection des droits de l’homme dans les différents pays.
    Pendant deux jours, les participants ont planché sur plusieurs sous thèmes entre autres, ” introduction aux principes de Paris et le système d’accréditation des INDH”, “stratégies pour la conformité des INDH aux principes de Paris”, “collaboration entre les INDH et les autorités publiques selon les principes de Paris”.

    La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans la grande salle de conférence du Palais des Congrès de Lomé en présence de plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement, les Députés à l’Assemblée Nationale, le Corps Diplomatique et la société civile. Plusieurs allocutions ont marqué cette cérémonie d’ouverture dont celle de Monsieur MAHAMNE CISSE-GOURO, Représentant Régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, Représentant personnel de Madame Navarethem PILLAY, Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme. Il a souligné que face au déficit de connaissances des droits de l’homme auquel l’humanité est confrontée aujourd’hui, « l’on assiste à une crise réelle de l’effectivité des droits de l’homme dans les pays du Nord comme ceux du Sud, nonobstant le fait qu’aujourd’hui, il reste peu de “frontières opaques” derrière lesquelles les droits de l’homme peuvent être violés dans le secret ».
    En dépit de cette situation qui se traduit souvent par des déceptions et même des retours en arrière, les droits de l’homme continuent de nourrir les espoirs de nos peuples, a poursuivi M. CISSE-GOURO qui a estimé que c’est cet espoir qui est incarné dans la thématique de cet atelier des INDH de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

    En ouvrant les travaux au nom du Chef de l’Etat, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie, de l’Artisanat et des Innovations Technologiques, Pr. Léopold Messan GNININVI a souligné que les pays africains ont le devoir d’œuvrer avec sincérité pour faire de leurs institutions nationales de réels acteurs de développement. Selon Monsieur GNININVI, « la construction de la démocratie et l’édification de l’Etat de Droit au Togo ont été parfois laborieuses, au rythme des incompréhensions et des suspicions qui n’ont que fragilisé et retardé les acquis majeurs obtenus au prix de lourds sacrifices ».
    Mais, a-t-il poursuivi, « la maturité et la détermination ont fini par avoir raison de ces atermoiements, nous permettant aujourd’hui de tendre vers des institutions républicaines stables, véritables socles de la démocratie et des droits de l’homme ».

    L’orateur s’est finalement réjoui du travail remarquable accompli par la CNDH pour asseoir une culture des droits de l’homme dont le rayonnement dépasse les frontières nationales et, a estimé qu’en sa qualité de première institution nationale des droits de l’homme établie sur le continent africain, la CNDH a su prendre l’initiative d’accompagner les institutions sœurs pour atteindre des performances meilleures.
    Les travaux de cet atelier qui se sont poursuivis à l’Hôtel Ibis Lomé Centre ont pris fin le mardi 20 janvier 2009

    CC / CNDH

    Commentaires

    • Mivasocial Africa - Commentaires

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le réseau social Africain - African Social network

    Language
    X

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for Mivasocial
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils