Journée internationale des droits de l’Homme : la CNDH célèbre l’événement à Kara.

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH, l’Intitution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme au Togo
  • Activités, Actualités, Promotions | décembre 12, 2016

    Journée internationale des droits de l’Homme : la CNDH célèbre l’événement à Kara.

    Après Kpalimé (Région des Plateaux) en 2013, Sokodé (Région Centrale) en 2014, Dapaong (Région des Savanes) en 2015, c’était au tour de Kara (Région de la Kara) en 2016, d’accueillir, conformément à l’agenda défini  par la Commission  les manifestations commémoratives de la journée internationale des droits de l’homme célébrée le 10 décembre de chaque année.

    Au menu, trois panels de discussions sur les thèmes : « Missions de la CNDH », « Aperçu sur les mécanismes de défense des droits de l’homme au Togo » et « contribution des Organisations de la Société Civile (OSC) à la défense des droits de l’homme ».

    Les travaux se sont déroulés au Centre Communautaire des Affaires Sociales de Kara. La rencontre a réuni une soixantaine de participants impliqués dans la promotion et la protection des droits de l’homme.

     Faisant sienne la proclamation suivante contenue le préambule de l’acte constitutif de l’UNESCO « Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix », la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a entrepris depuis 2013 de faire de l’éducation aux droits de l’homme son principal cheval de bataille. Ainsi, la date du 10 décembre qui revêt une double signification c’est-t-à dire, proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948 par l’Assemblée Générale des Nations Unies et Journée Internationale des droits de l’homme, donne l’occasion à l’INDH togolaise d’échanger avec les acteurs des droits de l’homme sur les acquis enregistrés et les défis à relever au terme de chaque année d’exercice. Aussi, la célébration du 10 décembre 2016 donne-t-elle  libre court à l’expression des acteurs clés, la CNDH et les OSC de planter le décor à travers trois (03) communications sur les missions classiques de la CNDH auxquelles vient s’ajouter désormais la mission de prévention de la torture, mais aussi sur la « Contribution des OSC à la défense des droits de l’homme », sans passer sous silence  « les mécanismes de défense des droits de l’homme au Togo »

    L’honneur est revenu au juge AYIM Palamwé, Président de la Sous-commission Prévention de la Torture à la CNDH, représentant le Président de l’Institution d’entretenir l’auditoire sur les missions de promotion et de protection des droits de l’homme et de prévention de la torture.

    Dans son intervention, l’orateur a précisé que les missions de la CNDH  se trouvent renforcées avec le mécanisme de prévention de la torture désormais arrimé à l’institution. Il a ajouté que la promotion consiste à l’éducation aux droits de l’homme alors que la protection se fait par la médiation après saisine ou autosaisine d’office de la CNDH. Le juge AYIM a particulièrement insisté sur la mission de prévention qui, selon lui,  permettra de mieux défendre les droits des personnes privées de liberté.

    ALIKIZANG Koffi, Chef de la Division Promotion des Droits de l’Homme a, lui, pour le compte du 2ème panel, décrit brièvement les mécanismes de défense des droits de l’homme : mécanismes juridictionnel et non juridictionnel. Exemples à l’appui, il a défini le rôle que doit jouer chaque acteur afin que l’Etat de droit tant recherché s’édifie et se consolide chaque jour un peu plus, appelant tous à un véritable changement de mentalité au  sens positif du terme.

    Intervenant sur la « Contribution des OSC à la défense des droits de l’homme », le Coordonnateur Régional de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) de la Kara a mis l’accent sur le mode opératoire des OSC, à savoir la dénonciation qu’il  juge efficace. M. MALOU Essobiyou a pris soin de mentionner les méthodes qu’elles utilisent tels que le lobbying, le plaidoyer,  sans oublier la vulgarisation des droits de l’homme dans leur ensemble. Le monitoring des manifestations publiques et des lieux de détention fait partie intégrante de la mission des OSC, a-t-il mentionné.

    Il y a lieu de préciser qu’au terme des travaux, le représentant du préfet de la Kozah s’est réjoui de la pertinence des thèmes développés et des échanges jugés fructueux. M. YORA  Mazamasso s’est en outre félicité des résultats positifs obtenus par la CNDH nonobstant les multiples défis auxquels elle se trouve confrontée.

    Il y a lieu de signaler que dans le cadre des activités commémoratives de cette journée, des émissions radiophoniques sur diverses thématiques des droits de l’homme sont organisées dans chaque antenne régionale. Des visites inopinées dans les lieux de détention ou de garde à vue ont été également effectuées à Kara.

     

    TCHAMDJA  Koffi Batuzi

    Directeur  des Antennes Régionales

    CNDH-Togo

    10deckara_2016_1 10deckara_2016_2

    Commentaires

    • Mivasocial Africa - Commentaires

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le réseau social Africain - African Social network

    Language
    X

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Réseaux Africains
  • Solutions Miva
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils