Les acteurs des droits de l’Homme à l’heure du bilan et perspectives

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme au Togo. Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. (Article 3 DUDH)
  • Activités, Actualités, Promotions | juin 13, 2019

    Les acteurs des droits de l’Homme à l’heure du bilan et perspectives

    Le ministère des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la république (MDHRIR) et le centre de documentation et de formation sur les droits de l’homme (CDFDH) ont organisé le 12 juin 2019 à Lomé, une rencontre d’échanges sur les acquis, les défis et les perspectives en matière de promotion et de protection des droits de l’homme au Togo.

    Plusieurs représentants des institutions de la République, du système des Nations Unies, des organisations de la société civile, des professionnels des médias ont pris part à cette rencontre. La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) est fortement représentée par une délégation de trois membres conduite par la Présidente, Madame Nakpa POLO.

    Selon le ministre des Droits de l’Homme, Monsieur Christian Trimua, beaucoup d’organisations des Droits de l’Homme s’autoproclament défenseures alors qu’elles manquent de professionnalisme avéré.
    Cependant, il a bien pris note des doléances et recommandations des différents intervenants. En outre, il a évoqué la différence entre le point de vue du gouvernement et de la société civile par rapport à la situation des droits de l’homme en raison des réalités et contraintes de l’un et de l’autre.
    Pour sa part, la présidente de la CNDH, répondant à certaines préoccupations, a fait savoir que son institution est en train de plancher sur la problématique des manifestations publiques relatives à la loi de 2011. Selon elle, c’est un sujet capital qui mérite beaucoup de réflexion car il constitue l’une des sources de conflit entre les acteurs sociopolitiques.

    Pour cette raison, il urge que la CNDH prenne ses responsabilités en œuvrant pour assainir le climat politique. Pour ce faire, un atelier est en cours de préparation afin de réunir les différents acteurs impliqués pour analyser les contours de cette disposition à interprétation multiple.
    Dans la foulée, Madame Afi ATITSO, Présidente de la sous-commission Promotion et protection des droits de l’Homme de la CNDH, a évoqué les améliorations apportées dans le cadre de l’attribution, l’organisation et le fonctionnement de l’institution. Elle a rappelé que la nouvelle disposition prévoit la mise en exergue du mécanisme national de prévention de la torture qui est désormais arrimé à la CNDH. L’autre disposition majeure également évoquée est la permanence des neuf (09) membres de la Commission contrairement à l’ancienne configuration qui prévoyait dix-sept (17) membres dont seul le président était permanent.

    Dosseh SOHEY, Membre de la CNDH

    Commentaires

    • Mivasocial Plugin de Commentaire

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le réseau social Africain - African Social network

    Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils