Protection des droits de la femme : la CNDH sensibilise les femmes de la préfecture de VO sur la dévolution successorale

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme au Togo. Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. (Article 3 DUDH)
  • Actualités, Promotions | août 14, 2019

    Protection des droits de la femme : la CNDH sensibilise les femmes de la préfecture de VO sur la dévolution successorale

    Faire respecter les droits de l’homme en général et ceux du conjoint survivant et des orphelins, en particulier, tel est la mission que s’est assignée la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) du Togo en se rendant le 13 août 2019 à Vogan, Préfecture de VO, pour échanger avec les femmes sur la dévolution successorale. L’auditorium GAFAN a servi de cadre à cette rencontre d’échange présidée par le préfet de Vo, Monsieur LEGUEDE Kokou, en présence de Madame ATITSO Afi, Présidente de la sous-commission promotion et protection des droits de l’homme, Madame AÏSSAH-ASSIH Tembé Ashira Irène et Monsieur SOHEY Dosseh, tous deux membres de ladite sous-commission.

    « Les droits successoraux du conjoint survivant et des orphelins », c’est le thème de cette rencontre d’échange qui a mobilisé environ une centaine de participants, en majorité les femmes issues de diverses associations féminines, les chefs traditionnels et les leaders communautaires. La CNDH, veut à travers cette activité sensibiliser les femmes de Vo à mieux cerner les procédures à suivre ainsi que les formalités à remplir pour la jouissance de leurs droits successoraux. En effet, il a été constaté que la femme, au décès de son conjoint, est confrontée à d’innombrables difficultés en ce qui concerne la dévolution successorale. Il en est de même pour les orphelins.

    Au cours de cette rencontre, les participants ont eu droit à des communications portant entre autres, sur la CNDH, les droits successoraux du conjoint survivant et des orphelins, les formalités à remplir par les successibles aussi bien à la Caisse de Retraite du Togo (CRT) qu’à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

    “Malgré les acquis dans les domaines législatif, économique et social et les nombreux efforts investis ces deux dernières décennies, les femmes togolaises, à l’instar de leurs sœurs africaines, se heurtent à un obstacle, non des moindres, en matière successorale”, a fait remarquer Madame AÏSSAH-ASSIH Tembé. Aussi, a-t-elle exhorté les femmes à s’approprier les différentes thématiques afin de jouer leur partition dans la problématique des droits du conjoint survivant et des orphelins.

    En ouvrant les travaux, le préfet de Vo, Monsieur LEGUEDE Kokou a félicité la CNDH pour cette initiative et exhorté les parents à scolariser leurs enfants, en particulier les filles, pour une meilleure connaissance de leurs droits et devoirs dans la société.

    KLU Kafui
    Service de presse de la CNDH

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Commentaires

    • Mivasocial Plugin de Commentaire

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le réseau social Africain - African Social network

    Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils