Droits des personnes handicapées : la CNDH du Togo à l’école d’une meilleure connaissance du handicap

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH du Togo, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme (“Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne” : article 3 de la DUDH), et de Prévention de la Torture ( “Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants” : article 5 de la DUDH) CONDOLEANCES : La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) condamne l’attaque terroriste du 14 au 15 juillet 2022 et l’assassinat de plusieurs compatriotes. Elle présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et témoigne son soutien aux blessés. La Commission salue l’engagement des plus hautes autorités et des forces de défense et de sécurité à garantir vaille que vaille la sécurité et la quiétude des populations.
  • Activités, Actualités, Protections | 9 décembre 2021

    Droits des personnes handicapées : la CNDH du Togo à l’école d’une meilleure connaissance du handicap

    Dans le cadre de la commémoration en différé de la journée internationale des personnes handicapées, célébrée le 03 décembre de chaque année, la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a organisé le 09 décembre 2021 à son siège à Lomé, une rencontre de formation de ses membres et de son personnel sur le concept du handicap. Il s’agit pour les participants de mieux comprendre cette thématique afin de favoriser l’adoption des attitudes plus réceptives à l’égard des droits des personnes handicapées.

    La rencontre a été présidée par la Représentante du Président par intérim de la CNDH, Madame Ashira AÏSSAH-ASSIH, en présence de Monsieur Azakpo E. AKAKPO-NUMADO, Président du Conseil d’administration de la Fédération togolaise des associations de personnes handicapées (FETAPH).
    « Pour une meilleure prise en compte du handicap dans les interventions de la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) », c’est le thème retenu par la CNDH pour commémorer la journée internationale des personnes handicapées.
    A travers ce thème, la Commission aspire à mieux comprendre le concept du handicap afin de favoriser l’adoption des comportements plus réceptifs à l’égard des droits des personnes handicapées. Cette ambition est d’ailleurs légitime, d’autant plus qu’elle est conforme à la feuille de route gouvernementale et à l’axe 2 du plan stratégique 2021-2025 de la CNDH intitulé : « promotion d’une culture des droits de l’homme et renforcement de la protection ». Qui plus est, l’une des actions de cet axe consiste en des sensibilisations sur les discriminations dont peuvent être victimes les groupes vulnérables, notamment les personnes âgées, les personnes handicapées et les personnes atteintes d’albinisme.

    Ainsi, les participants ont suivi avec intérêt deux (02) modules de communication portant sur : « Comprendre le handicap : le processus de production du handicap », et « la convention relative aux droits des personnes handicapées : quelle valeur ajoutée pour la personne handicapée ». Ces modules ont été présentés respectivement par Messieurs Gbapéba Marc ANALENE, spécialiste de l’inclusion du handicap à la FETAPH, et Soli AFFO-WALOH, Coordonnateur Communication et Mobilisation des ressources à la FETAPH.

    A l’ouverture des travaux, la Commissaire Ashira AÏSSAH-ASSIH, Représentant le Président par intérim, a rappelé le thème retenu par les Nations Unies cette année qui porte sur « Leadership et participation des personnes handicapées vers un monde poste Covid-19 inclusif, accessible et durable ».
    Selon elle, la crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19, a aggravé les inégalités préexistantes et révélé l’ampleur de l’exclusion des personnes en situation de handicap. Ces personnes sont exposées à un risque élevé de pauvreté, de violence, de négligence ou d’atteintes et sont les plus marginalisées dans les communautés touchées par la crise. « L’inclusion du handicap rend les systèmes plus souples et donc mieux à même de s’adapter aux situations complexes, en ciblant les personnes les plus à la marge avant toutes autres », a déclaré Madame AÏSSAH-ASSIH.

    Célébrée chaque année depuis 1992 à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies (ONU), la journée internationale des personnes handicapées vise à promouvoir la compréhension des questions de handicap et à mobiliser le soutien pour la dignité, le droit et le bien-être des personnes handicapées. Cette journée œuvre également à la promotion des actions de sensibilisation de la population sur les questions liées au handicap, notamment les obstacles auxquels font face les personnes handicapées dans les milieux politiques, sociaux, économiques et culturels, et à attirer l’attention des populations sur les avantages d’une société inclusive et accessible à tous.

    Innocent POPOLE
    Service de presse de la CNDH

    Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network