Droit à la santé en milieu carcéral : la CNDH initie des consultations gratuites assorties de don de médicaments à la prison civile de Lomé

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH du Togo, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme (“Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne” : article 3 de la DUDH), et de Prévention de la Torture ( “Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants” : article 5 de la DUDH)
  • Activités, Actualités, Mécanisme MNP, Prévention, Protections | 17 décembre 2021

    Droit à la santé en milieu carcéral : la CNDH initie des consultations gratuites assorties de don de médicaments à la prison civile de Lomé

    A l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme célébrée le 10 décembre de chaque année, la Commission nationale des droits de l’homme( CNDH) a organisé, en différé, des consultations médicales gratuites au profit des personnes privées de liberté à la prison civile de Lomé, le jeudi 16 décembre 2021. Conformément au thème de la journée qui est : « l’égalité comme solution pour offrir des opportunités et garantir une société plus équitable et inclusive », la Commission a pris l’option d’appuyer le gouvernement dans « le renforcement de l’accès au droit à la santé en milieu carcéral », à travers ladite activité ; l’occasion d’offrir des produits pharmaceutiques aux détenus. La cérémonie d’ouverture et les consultations ont été présidées par monsieur SRONVIE Yaovi, président par intérim de la Commission.

    La célébration le 10 décembre de chaque année de la journée internationale des droits de l’homme marque l’anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies en 1948 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). Le thème de cette année est : « l’égalité comme solution pour offrir des opportunités et garantir une société plus équitable et inclusive » est un appel à prendre davantage conscience de l’accroissement des inégalités plus criantes ces derniers temps en raison des effets pervers de la crise sanitaire due à la COVID-19. La présente activité s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique 2021-2025 de la Commission, notamment l’axe 3 se rapportant à l’amélioration des conditions des personnes privées de liberté.

    Les consultations gratuites au profit de quelque 300 détenus de la prison civile de Lomé, faut-il le préciser, ont mobilisé 14 médecins dermatologues, gynécologues, généralistes et dentistes appuyés par une assistante médicale et 4 infirmiers. L’activité a été rendue possible grâce à l’accompagnement des partenaires tels que : la direction de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Ordre national des médecins, Aimes Afrique, SOS Docteur TV, TEDIS Pharma, et SOTOMED.

    Aussi, le président par intérim de la CNDH a-t-il, à juste titre, loué les efforts conjugués des partenaires. Monsieur SRONVIE Yaovi n’a pas manqué de témoigner à ceux-ci sa profonde gratitude pour le dynamisme et la volonté dont ils ont fait preuve. Il a fait remarquer que la CNDH a mis à profit la célébration de la journée internationale des droits de l’homme pour « agir au-delà de tous les discours officiels et poser un acte concret à l’effet de soutenir les détenus » Pour lui, les dernières visites de la Commission à la prison civile de Lomé dans le cadre du mécanisme national de prévention de la torture ont mis en lumière le problème de santé.

    L’initiative de la CNDH a trouvé un écho favorable auprès de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion dont le directeur, Monsieur IDRISSOU Akibou déclare : « les besoins sont énormes, puisque nous sommes en période de covid-19. En plus, nous sommes dans une prison où la promiscuité génère diverses maladies. Nous avons d’importantes difficultés et c’est pourquoi nous accueillons favorablement la visite de la CNDH ».

    A l’intérieur du pays, les antennes régionales, dans leurs ressorts territoriaux respectifs, ont également procédé à des visites dans les prisons civiles de Mango, de Kantè, de Sokodé, de Notsè et de Kpalimé pour s’assurer des conditions de jouissance du droit à la santé.

    Service de Presse de la CNDH

    Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le réseau social Africain - African Social network