Voyage d’étude: la CNDH du Niger en visite d’imprégnation du modèle MNP Togolais

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH du Togo, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme (“Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne” : article 3 de la DUDH), et de Prévention de la Torture ( “Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants” : article 5 de la DUDH) CONDOLEANCES : La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) condamne l’attaque terroriste du 14 au 15 juillet 2022 et l’assassinat de plusieurs compatriotes. Elle présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et témoigne son soutien aux blessés. La Commission salue l’engagement des plus hautes autorités et des forces de défense et de sécurité à garantir vaille que vaille la sécurité et la quiétude des populations.
  • Actualités, Coopérations, Mécanisme MNP | 19 juillet 2022

    Voyage d’étude: la CNDH du Niger en visite d’imprégnation du modèle MNP Togolais

    La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) du Togo accueille depuis le lundi 18 juillet 2022, une délégation de la Commission sœur du Niger en voyage d’étude sur le fonctionnement du Mécanisme national de prévention de la torture (MNP). Cette visite s’inscrit dans le cadre des relations de coopération qui existent entre les institutions nationales des droits de l’homme (INDH). L’objectif de ce déplacement est de renforcer les capacités de l’INDH du Niger dont le MNP est à ses débuts d’opérationnalisation. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le président de la CNDH du Togo, Monsieur Yaovi SRONVIE.

    C’est une délégation de six (06) membres conduite par la Vice-présidente de la Commission nationale des droits humains (CNDH) du Niger, Madame KAKO Fatima qui séjourne au Togo.

    Pendant trois (03) jours, la CNDH du Togo et ses hôtes échangeront sur la composition, l’organisation, le fonctionnement et les missions du MNP Togolais. Les échanges porteront également sur les méthodes et techniques de visite des lieux de privation de liberté. Pour passer de la théorie à la pratique, il sera organisé un monitoring d’une prison et du Centre d’accès au droit et à la justice pour les enfants de Cacaveli.

    Ouvrant les travaux, le président de la Commission nationale des droits de l’homme du Togo, Monsieur Yaovi SRONVIE s’est réjoui du choix porté sur le Togo pour le présent voyage d’étude, une marque de confiance à l’endroit de son institution.
    Pour Madame KAKO Fatima, le choix du Togo se justifie par le fait que la Commission togolaise est une référence en Afrique. Elle a adressé ses sincères remerciements au Président SRONVIE, à ses collègues commissaires et à l’ensemble du personnel administratif pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé.

    Rappelons que depuis l’opérationnalisation du MNP du Togo en 2019, la Commission du Niger est la deuxième INDH à effectuer une visite d’imprégnation du mécanisme après celle du Burundi en 2021.

    Cette somme d’expériences accumulées en un temps record est à mettre à l’actif du dynamisme et de la vitalité des hommes et des femmes qui animent l’institution.

    Service de presse de la CNDH

    Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network