Partenariat : Signature d’accord de subvention entre la CNDH et l’USAID

  • Bienvenue sur le site officiel de la CNDH du Togo, l’Institution de Promotion et de Protection des droits de l’Homme (“Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne” : article 3 de la DUDH), et de Prévention de la Torture ( “Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants” : article 5 de la DUDH)
  • Actualités, Coopérations, Promotions | 4 juillet 2024

    Partenariat : Signature d’accord de subvention entre la CNDH et l’USAID

    La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a signé le 27 juin 2024 un accord de subvention avec l’U.S. Agency for international development (USAID) dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet visant à accroître l’accès des jeunes de la région des Savanes aux documents d’identité et aux services de l’Etat. La cérémonie s’est déroulée au siège de la CNDH sous la direction de son président Me Kwao Ohini SANVEE en présence de la délégation de l’USAID, conduite par madame Megan German, Country Representative – USAID/OTI

    L’accès des jeunes aux documents officiels restent faible dans certaines localités du pays notamment dans les cantons de Kourienté, Safatoute et Poissongui dans la préfecture de Tone (Région des Savanes). L’acquisition d’une carte d’identité est un processus long et fastidieux étant donné que les services de délivrance sont souvent éloignés des zones rurales. Pour le certificat de nationalité et la carte nationale d’identité, même si la demande est faite dans les villes principales, la demande est envoyée à Lomé ou Kara pour traitement.

    Pour faciliter l’obtention de ces pièces d’identité à certains jeunes de ces cantons, l’USAID a subventionné la CNDH pour conduire la phase pilote de ce projet qui vise à aider 100 jeunes femmes et hommes à acquérir leurs certificats de naissance, leurs certificats de nationalité et leurs cartes d’identité nationales par le biais des audiences foraines.

    Dans son mot de circonstance, le Président de la CNDH a salué la pertinence du projet. Il a rappelé l’importance du droit à l’identité dans la protection de la dignité humaine et souhaité que ce projet soit étendu à une plus grande frange de la population.

    Le projet sera mis en œuvre en relation étroite avec les autorités judiciaires sécuritaires, administratives et communales.

    KLU Kafui
    Service de presse de la CNDH

    Comments

    Laisser un commentaire

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network